Coût du mur de soutènement

Le coût moyen de construction d’un mur de soutènement est de 5 362€. La plupart des propriétaires se retrouvent à dépenser entre 2 896€ et 7 828€. Le coût des matériaux des murs de soutènement varie de 3€ à 40€ le pied carré. Les prix des blocs muraux se situent entre 10 € et 15 € le pied carré, tandis que le béton coulé à la précise coûte entre 20 € et 25 €. Le bois se situe entre 15€ et 25€ le pied carré. Le coût final dépend non seulement du matériau utilisé, mais aussi de la taille du mur.
Les murs de soutènement servent à de nombreuses fins, qu’il s’agisse de protéger des zones de propriété contre le glissement du sol ou de maintenir une fondation en place. Ils peuvent aussi servir à ajouter de la superficie aux limites de la propriété ou simplement à préserver le sol qui existe. Et comme les murs de soutènement sont souvent l’un des éléments les plus visibles du paysage extérieur d’une maison, la plupart des propriétaires veulent qu’ils soient aussi beaux que fonctionnels. Heureusement, il existe plusieurs types de matériaux disponibles pour la construction, ce qui facilite la réalisation des travaux, même pour les budgets les plus serrés.

Calculateur du coût du mur de soutènement

Moyenne nationale                      5 362€
Gamme type                                2 896€ – 7 828€
Bas de gamme – Haut de gamme 1 200€ – 13 000€

Coûts des matériaux du mur de soutènement

C’est le client qui a le plus de contrôle lors de la sélection des matériaux. Bien qu’il soit d’une importance primordiale d’avoir un beau mur fini, il est essentiel de peser la fonction au même titre que la forme. Par exemple, l’utilisation du bois pour la structure peut ne pas être le meilleur choix si l’humidité extrême est un facteur, car les termites et la pourriture du bois peuvent fortement diminuer sa durée de vie. Un bon entrepreneur peut vous aider à choisir le matériau avec la meilleure combinaison d’apparence et de fonctionnalité, assurant ainsi un produit final esthétiquement agréable qui dure des années.

Matériau Prix moyen au mètre carré

Cinder Block           10€-15€
Béton coulé             20€-25€
Bois d’oeuvre           15€-25€
Placage pierre          11€-15€
Rocher/rocher         8€-12€
Gabion                    4€-40€
Brique                     14€-15€
Corten Acier/Métal 3€-4€
Terre/Chalque        3€-27€

Bloc-Cinder – 10 € à 15 € le mètre carré

C’est une excellente option si vous cherchez à intégrer des courbes à votre conception sans augmenter votre budget. Le bloc-cinder est abordable, polyvalent et peut être installé rapidement et facilement. Il est extrêmement durable et nécessite peu d’entretien, car il n’est pas sensible aux éléments tels que la pourriture et le feu. Vous pouvez compter sur ce matériau résistant où vous avez besoin d’un mur de soutènement pour supporter beaucoup de pression.
Considérez que les murs de blocs de cendres ne sont pas fixés profondément dans le sol par des semelles de fondation. Ils sont installés dans des tranchées et, par conséquent, ne devraient pas être construits à plus de 4 pieds de hauteur pour des raisons de stabilité.

Les blocs de béton modulaires sont similaires et offrent plusieurs des mêmes avantages. La principale différence est que les blocs modulaires sont conçus de telle sorte qu’ils s’emboîtent les uns dans les autres pour une installation facile, semblable à celle d’un lego. La vitesse d’installation est supérieure à celle de nombreux autres matériaux. Il y a plus d’options de style et de couleurs, et les propriétaires peuvent payer un peu plus cher pour se rapprocher de l’apparence de la pierre naturelle.

Béton coulé – 20 € à 25 € le mètre carré.

Semblable à un parpaing, le béton coulé est durable et résistant à la détérioration. La méthode de coulage permet d’obtenir une pièce de béton solide, plus solide que les blocs de béton, mais beaucoup plus chère. Le résultat de ce processus est un design élégant et moderne.
Ce n’est pas vraiment un matériau populaire pour les projets résidentiels. Il est souvent choisi spécifiquement parce qu’il est cohérent avec l’esthétique de la maison. Sinon, les propriétaires constatent que le coût d’installation est élevé et que le matériau coulé est vulnérable dans des conditions météorologiques difficiles. Une seule fissure peut compromettre l’ensemble de la structure et nécessiter son enlèvement et son remplacement. Il faut aussi tenir compte du fait que les semelles de ces murs de soutènement sont grandes et peuvent avoir une incidence sur les conditions de plantation à proximité du mur.

Bois d’oeuvre – 15€-25€ le pied carré

Les murs de soutènement en bois sont un favori pour les jardins parce que leur apparence naturelle s’harmonise avec l’environnement paysager. Les matériaux en bois sont souvent rentables et faciles à obtenir, bien qu’il existe plusieurs variétés qui peuvent augmenter considérablement votre prix.
L’inconvénient de l’utilisation du bois est qu’il est sensible à la pourriture et aux dégâts des eaux. Les solutions de drainage, d’imperméabilisation et de lutte antiparasitaire sont essentielles à la longévité de ce matériau. Avec des soins de qualité, il peut durer plus de 20 ans. Comme pour les blocs de cendres, il est préférable de ne pas les construire plus haut que quatre pieds.
Une option populaire et peu coûteuse est l’utilisation de traverses de chemin de fer, ou traverses. C’est exactement ce qu’implique leur nom : des planches de bois usagées qui faisaient partie des systèmes ferroviaires et qui peuvent être réutilisées dans des projets de construction. La construction avec des traverses de chemin de fer peut être assez simple, et leur durabilité les rend parfaites pour les pentes. Vous pourriez même être en mesure de construire ces traverses d’un pied ou de deux pieds de hauteur, si votre concepteur paysagiste l’approuve.
Les traverses de chemin de fer usagées auront été traitées chimiquement ; il est donc important de savoir quels produits chimiques sont présents avant d’acheter. Si vous n’êtes pas sûr d’acheter des matériaux usagés pour votre projet, il existe un certain nombre d’entreprises qui fabriquent de nouvelles planches pour la construction avec le même attrait visuel.

Placage pierre – 11€-15€ par mètre carré

Ce matériau est un revêtement mural fait pour imiter l’aspect de la pierre naturelle. Le placage en pierre naturelle vous coûtera plus cher, à partir de 8€ le pied carré, à partir de 3€-12€. En moyenne, les propriétaires dépensent 11€-15€ par pied carré pour les placages en pierre en général. Il y a beaucoup de regards qui peuvent être accomplis avec le placage de pierre, car les options pour le modèle et la couleur sont presque sans fin. Les facettes peuvent paraître presque aussi naturelles que les vraies, et vous pouvez utiliser des matériaux solides et robustes comme des blocs de béton ou du béton coulé pour l’âme.
En plus de leurs avantages esthétiques, les facettes de pierre sont extrêmement durables et résistantes aux parasites et à la pourriture. Ils sont faciles d’entretien et légers, ce qui les rend beaucoup plus faciles à installer que les murs en pierre pleine. Afin d’appliquer correctement ce matériau, il est préférable de faire appel à un architecte paysagiste. Les architectes paysagistes facturent généralement entre 70 et 150 € de l’heure, soit un pourcentage du budget total de votre projet.
Options pour la base :
-Brique
-Tôle de métal
-Bois
-Béton

Rocher/rocher – 8€-12€ le pied carré

Le coût inférieur au pied carré des matériaux de pierre naturelle peut être trompeur, car les taux de main-d’œuvre associés à l’installation de ce matériau augmentent considérablement votre budget global. Les pierres naturelles comme les rochers et les roches sont lourdes et difficiles à travailler. Attendez-vous à payer un minimum de 25€ par pied carré pour la main d’œuvre et les matériaux. Le coût horaire d’un bâtiment avec des pierres sèches empilées est de 65€/h, contre seulement 15€-25€/h pour une installation en brique (voir plus sur la main d’œuvre ci-dessous).
Les rochers et les rochers sont l’une des options les plus vertes et les plus naturelles. Ils sont le meilleur matériau pour le contrôle de l’eau, cependant. De nombreuses façons de les construire permettent à l’eau de s’écouler librement entre les pierres.

Pierre sèche – Aussi connu sous le nom d’empilage à sec, ce type de mur de pierre naturelle ne nécessite pas de mortier. Les pierres sont empilées les unes sur les autres de façon à ce qu’elles soient bien fixées et qu’elles fixent les glissières en pente ou empêchent les glissements. L’espace entre les pierres rend difficile le contrôle de l’eau.
Pierre calcaire – Cette pierre est de couleur claire et crémeuse. Il est plus léger que beaucoup d’autres pierres, mais il est extrêmement solide et durable. Parce qu’il s’agit d’une pierre de carrière, vous pouvez facilement la trouver dans des tailles uniformes. Il est recommandé d’utiliser des pierres de taille similaire pour la stabilité, et de ne les empiler que jusqu’à trois pierres de hauteur.
Keystone – Keystone est une marque de confiance qui existe depuis plus de 30 ans. Leurs blocs sont munis d’un système de goupilles, de sorte qu’ils sont faciles à empiler et très stables. Ils ont beaucoup de couleurs, de dessins et d’options de construction, des blocs qui ne peuvent être empilés que jusqu’à deux pieds à ceux qui sont conçus pour des murs de 50 pieds de haut.
Grès – Le grès existe dans une grande variété de couleurs et il n’est pas difficile à trouver. Il est composé principalement de sable et de minéraux. Bien que douce, cette pierre est durable et facile à travailler. L’un de ses seuls inconvénients est sa vulnérabilité à l’humidité.

Gabion – 4€-40€ par mètre carré

Ce style est idéal dans les environnements changeants, comme les rives près de l’océan. La structure peut s’adapter et se déplacer avec le sol au fur et à mesure qu’il se déplace, plutôt que de se fissurer ou de s’affaisser. C’est parce qu’il est construit avec des cages en fil métallique ou en treillis métallique, qui coûtent entre 30 $ et 40 $ le verge cube, et des matériaux de remplissage durables. Les murs de soutènement en gabion peuvent être fabriqués avec une variété de matériaux de remplissage, du béton concassé aux pierres ou au bois. Votre coût dépendra en grande partie du type de produit de remplissage que vous utiliserez. Sinon, l’installation est relativement simple et abordable.

Brique – 14€-15€ par mètre carré

La brique est un matériau de construction fiable et durable. Dans un mur de soutènement, vous pouvez vous attendre à ce qu’il soit performant et très résistant. Il offre une grande esthétique traditionnelle. N’oubliez pas de tenir compte des coûts des matériaux excédentaires, comme le mortier, et des heures de travail supplémentaires. La construction en briques exige une main d’œuvre experte et impliquée. De plus, lors de la conception de votre mur de soutènement en brique, il est important de considérer vos options de drainage afin d’assurer la stabilité dans le futur.

Corten Steel/Metal – 3€-4€ par mètre carré

Le métal, bien qu’il ne rappelle généralement pas un paysage naturel, peut constituer un mur de soutènement durable et efficace. Les matériaux les plus courants sont l’acier Corten, l’acier et l’aluminium. Ces matériaux présentent de nombreux avantages, notamment leur résistance à l’eau, leur longévité éprouvée et leur résistance, bien que l’acier soit, bien sûr, beaucoup plus résistant que l’aluminium. La plupart d’entre eux peuvent être trouvés sous forme de carton ondulé ou de plaque, pour votre goût et votre esthétique.

-Plaque d’acier – Une plaque d’acier galvanisé peut coûter environ 10€ par panneau, soit 3€ par pied carré. L’acier n’est pas sensible aux parasites et aux intempéries, et il ne rouille pas. Il est très facile d’entretien, robuste et, sous forme galvanisée, léger. De plus, avec les produits métalliques, vous n’êtes pas limité par les conditions climatiques.

-Acier Corten (acier résistant aux intempéries) – Environ 2,50€-3€ par pied carré La surface s’oxyde pour créer une couche de rouille, qui protège le matériau des intempéries et de l’érosion. Mince et rustique, ne nécessite pas beaucoup d’entretien et durera longtemps.

-Aluminium – Semblable à l’acier à environ 10€ par panneau. Généralement installé là où une barrière d’eau est nécessaire. L’aluminium revêtu ne nécessite aucun entretien et ne rouille pas. Plus léger que l’acier.

Terre/Chalque – 3€-27€ par mètre carré

L’utilisation de terre ou de craie est un choix naturel et durable, mais votre coût peut varier considérablement selon le style et le matériau utilisés. En général, les blocs de terre comprimée et les murs en terre battue sont faits de craie, de terre, de chaux ou de gravier et sont fortifiés avec des matériaux comme l’argile et le sable.

Les blocs de terre comprimée sont différents des murs de terre battue de la même façon que les blocs de béton sont différents du béton coulé. La terre battue est créée à l’aide d’une charpente et forme une grande dalle qui coûte environ 23€-27€ le pied carré. Les blocs de terre comprimée sont comprimés individuellement et peuvent atteindre un prix aussi bas que 3€-7 € par pied carré, soit 0,50€-1€ par bloc.

Les deux formes sont solides et demandent peu d’entretien. Toutefois, le matériau est intrinsèquement vulnérable aux dégâts d’eau et doit être imperméabilisé afin d’assurer sa longévité. Les propriétaires peuvent choisir d’inclure des renforts, comme des barres d’armature, et un mur de soutènement en terre typique comprendra des semelles ou une dalle de béton pour une stabilité accrue. Le facteur de prix le plus important est celui de la main-d’œuvre.

Coût d’installation des types de murs d’aménagement paysager

La construction de certains types de murs sera plus rentable que d’autres, dans l’ensemble. Les blocs munis de mécanismes de verrouillage ou de goupilles prennent moins de temps à se former et à s’assembler, tandis que les dalles monolithiques en terre battue nécessitent plus de temps et d’entretien.

Attaches de fixation – 25€ – 30€ le pied carré.
L’installation de traverses de fixation est souvent l’un des choix les plus faciles et les plus rentables. Avec les matériaux et la main-d’œuvre, vous obtenez de 25 $ à 30 $ le pied carré. C’est parce qu’ils n’exigent pas beaucoup de matériel ou d’outils supplémentaires. En fait, il s’agit d’un projet de bricolage courant pour les propriétaires de maison.

Bloc de verrouillage 3€ – 30€ par mètre carré.
Les blocs de verrouillage sont pratiques pour l’installation, ce qui permet d’économiser du temps, de l’équipement et des coûts de matériel. Matériaux et main d’œuvre en moyenne 15€-30€ par pied carré. Certains propriétaires trouvent qu’ils sont capables de construire ces murs tout seuls, mais il serait tout de même sage de demander conseil à un architecte paysagiste.

Terre battue 15€ – 40€ le mètre carré.
Alors que l’estimation des matériaux pour la terre battue peut être relativement faible, les taux de main-d’œuvre peuvent être importants. Si vous optez pour les blocs de terre comprimée, le prix de la main d’œuvre et des matériaux ressemblera davantage à celui des blocs de béton à 15€-25€ le pied carré. Avec des dalles monolithiques de terre battue, cependant, vous pourriez envisager de payer 30€-40€ par pied carré.

Ces types de murs de soutènement sont construits en béton, en bois ou même en plastique. Les matériaux sont disposés de telle sorte qu’ils créent des cellules, qui sont remplies de pierres pour le passage de l’eau. Ils n’ont pas besoin d’être renforcés, car il s’agit d’une forme de mur-poids qui permet d’obtenir une stabilité grâce à l’enchevêtrement des matériaux. La facilité d’installation, pour les matériaux Criblock, réduit les coûts de main d’œuvre.