Coût d’entretien ou d’élagage des arbres et arbustes

Les arbres et les arbustes ajoutent beauté et ambiance à votre propriété. Bien que ces plantes nécessitent peu d’entretien, elles ont besoin d’un certain soin pour rester en bonne santé. La promotion de la croissance les rend plus résistantes aux maladies et aux insectes et plus attrayantes visuellement.

Coût d’élagage des arbres

Moyenne nationale 430€
Gamme typique 182€ – 680€
Bas de gamme – Haut de gamme 67€ – 1 400€

Coût de l’élagage professionnel des arbres

Le coût moyen national de l’élagage d’un arbre est de 430 $, bien que la plupart des gens puissent payer 182€ et 680€. C’est un élément important pour les garder en bonne santé et forts. Certaines personnes oublient que si vous ne taillez pas les arbres et les arbustes, ils peuvent devenir trop denses, ce qui empêche l’eau d’atteindre les racines et la lumière du soleil de toucher l’extérieur. Cela pourrait laisser la plante luxuriante à l’extérieur, mais l’intérieur meurt.

Facteurs de prix pour l’élagage des arbres

La fourchette de prix pour l’élagage des arbres dépend de nombreux facteurs, notamment :

-Taille de l’arbre
-Emplacement de l’arbre
-Type d’arbre
-Santé de l’arbre
Consultez plusieurs professionnels lorsque vous obtenez une soumission pour l’élagage de votre arbre, car ces facteurs peuvent avoir une incidence sur le prix que vous payez pour le processus. De plus grands arbres avec une plus grande circonférence pourraient coûter plus cher. Les arbres plantés à proximité des lignes électriques ou de votre maison pourraient également en augmenter le coût. Il y a certains types d’arbres avec des branches épaisses qui sont plus difficiles à couper. Les arbres sains sont généralement plus faciles à tailler, alors que les arbres atteints de maladies ou de ravageurs demandent un travail supplémentaire et augmenteront le coût total de votre travail de taille par un professionnel.

Le moment approprié pour faire tailler vos arbres dépend de quelques facteurs, comme :

Esthétique : L’élagage aide à garder votre arbre beau, tant que vous n’essayez pas de lui donner une forme ou une taille non naturelle.
Sécurité : Les arbres peuvent pousser dangereusement près des lignes de services publics ou obstruer la vision pendant la conduite. Des branches mortes ou cassées peuvent tomber à tout moment, ce qui peut entraîner des risques pour votre sécurité et vos biens ou ceux de votre famille.
Santé : De nombreux problèmes de santé des arbres peuvent être résolus avec un peu d’élagage. Vous pouvez couper une maladie avant qu’elle ne se propage, par exemple, si vous l’attrapez tôt.
Les experts recommandent d’élaguer un arbre pendant qu’il est en dormance ou lorsque l’arbre n’est pas en pleine croissance. Les arbres ont des périodes de croissance différentes, et la seule exception à cette règle est lorsque l’arbre présente un risque pour la sécurité.

Combien coûte l’élagage des grands arbres ?

Les grands arbres coûtent généralement plus cher à tailler que les plus petits par les professionnels. Il y a plus de branches, et elles sont souvent plus difficiles à atteindre en raison de la hauteur et de la largeur de l’arbre. En moyenne, les arbres de 60 mètres et plus coûtent entre 800€ et 1000€ à tailler, selon le nombre d’arbres à tailler et l’endroit où ils se trouvent. Les arbres de très grande taille entraîneront des coûts supplémentaires. Vous devriez obtenir plusieurs devis de la part des arboriculteurs avant de procéder à ce projet.

Coût des services d’entretien des arbres et arbustes

Comme pour l’élagage, les coûts d’entretien varient entre 400€ et 600€, selon le type d’arbre, l’entretien nécessaire et le niveau d’expertise de votre professionnel. Demandez toujours un devis avant de commencer le travail.

Plusieurs services sont disponibles pour garder vos arbres en santé et votre cour en beauté :

Inspection des arbres (150€) : Un professionnel inspecte l’état de vos arbres et évalue s’il y a des travaux à faire pour améliorer leur santé.
Fertilisation en racines profondes (200€) : Les arboriculteurs certifiés utilisent de l’équipement spécialisé pour envoyer l’engrais profondément dans le sol afin d’atteindre les racines les plus profondes.
Injection d’arbre ou de tronc (50€ – 100€) : L’injection dans les arbres (aussi appelée injection dans le tronc) est une technique de traitement et de prévention des maladies où des produits chimiques sont injectés dans l’arbre. L’injection est plus efficace et contrôlée pour garder l’arbre en santé.
Lutte contre les insectes et les maladies (60€ – 150€) : Tout comme les humains, les arbres peuvent être malades ou infectés par des parasites. Les arboriculteurs certifiés sont les meilleurs pour identifier les maladies et suggérer un traitement.

Considérations relatives aux coûts supplémentaires

Certains coûts supplémentaires peuvent s’appliquer aux travaux d’entretien des arbres, comme des frais de déplacement si votre arboriculteur doit parcourir une longue distance pour se rendre à votre propriété. Vous pourriez aussi payer pour la main-d’œuvre, les matériaux ou l’équipement et d’autres facteurs comme l’emplacement de l’arbre, la lutte contre les maladies ou l’application de pesticides s’il y a des insectes sur l’arbre. Demandez toujours l’inclusion de tous les frais supplémentaires dans le devis afin d’éviter les mauvaises surprises.

Coût du traitement contre l’agrile du frêne

Depuis 2002, l’agrile du frêne a causé des dommages aux frênes. Les coléoptères adultes peuvent causer peu de dommages. Les larves, par contre, se nourrissent de l’écorce interne des frênes, ce qui perturbe la capacité du frêne à transporter l’eau et les nutriments vers ses branches.

Il existe plusieurs traitements pour lutter contre l’infestation par l’agrile du frêne. Certains des plus efficaces sont l’injection dans le tronc ou les pesticides. La protection contre l’agrile du frêne nécessite un traitement annuel, généralement appliqué en mai ou début juin. Le coût du traitement contre l’agrile du frêne est d’environ 20€ à 30€ par an et par arbre. Selon la taille de l’arbre, cela peut prendre jusqu’à deux ans avant que l’arbre ne soit entièrement protégé. Si le frêne est trop infecté, il faudra l’enlever, ce qui peut coûter jusqu’à 1 000€.

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet d’une éventuelle infestation par l’agrile du frêne, il est préférable de consulter un arboriculteur certifié pour obtenir des conseils. Si rien n’est fait, une infestation peut entraîner la mort de l’arbre.

Il est beaucoup plus difficile de traiter les arbres infestés par ces coléoptères parce qu’il n’y a pas vraiment de moyen de sauver l’arbre une fois qu’il est infecté. Vous pouvez tuer certains coléoptères pendant une épidémie parce qu’ils sortiront de l’arbre. Dans le cas contraire, vous devez généralement enlever l’arbre. Il peut coûter entre 100€ et 150€ par arbre dans de telles situations. D’autres faits sur le traitement et l’éradication du dendroctone du pin ponderosa sont les suivants :

On confond parfois Ips et les dendroctones apparentés avec le dendroctone du pin ponderosa, alors vérifiez bien votre dendroctone.
Si un dendroctone du pin ponderosa émerge de votre arbre, il n’aura pas besoin d’être traité.
Parmi les méthodes utilisées pour éliminer les coléoptères, mentionnons l’abattage et le brûlage des arbres, les pesticides comme le chitosane et le brûlage contrôlé (en mosaïque).

Facteurs saisonniers

Bien que différents arbres entrent dans leur période de dormance à différents stades, il existe un modèle saisonnier de base que vous pouvez suivre pour l’entretien général des arbres.

Printemps : Au printemps, fertilisez et arrosez vos arbres pour qu’ils deviennent forts et sains en été. C’est une mauvaise idée de tailler la plupart des arbres au printemps, car ce sont des branches, des bourgeons et des feuilles en pleine croissance. Cependant, c’est un bon moment pour planter de nouveaux arbres, alors faites vos achats tôt pour que votre arbre soit dans le sol pendant la période de croissance printanière intense.

Été : En été, vous devriez surtout laisser vos arbres tranquilles. Ne procéder qu’à des réglages mineurs ou à l’élimination des dangers si nécessaire. Un temps anormalement sec peut nécessiter un peu plus d’arrosage, mais si vous arrosez votre pelouse régulièrement, vos arbres devraient aussi être beaux.

Automne : Habituellement, les arbres entrent dans leur phase de dormance à l’automne. C’est le moment de procéder à une taille et à un élagage majeurs pour préparer l’arbre à l’année prochaine. Enlevez les branches mortes et malades, coupez le dessus et les côtés pour l’accès à la lumière du soleil et pour la forme et, en général, terminez tout travail qui nécessite plus que quelques ciseaux.

L’hiver : Vous pouvez laisser vos arbres seuls pendant l’hiver. Protégez-les du froid et de la neige si nécessaire. Utilisez l’hiver pour abattre les arbres morts, mourants ou qui pourraient endommager votre maison. Notez cependant que l’hiver est en fait le meilleur moment pour tailler vos arbres. Les arboriculteurs sont également moins occupés, ce qui peut entraîner une baisse des prix.

Éléments à considérer lors de la taille des arbres fruitiers

Les arbres fruitiers sont parmi les arbres les plus populaires à tailler. Les pommiers, les citronniers, les pruniers, les cerisiers, les figuiers et les pêchers, par exemple, ont besoin d’une taille régulière pour produire de délicieux fruits chaque année. Laisser des branches mortes ou malades sur ces arbres pourrait compromettre la qualité et la quantité des fruits.

Taillez les pommiers à la fin du printemps ou au début de l’hiver. Il est particulièrement important de le faire pendant les six premières années de la vie d’un pommier – vous lui apprenez à grandir dans une forme conique et ascendante. Taillez les branches inférieures pour soulever sa base, puis enlevez les tiges qui ne poussent pas vers le haut. Les pommiers plus âgés doivent être taillés pour conserver leur forme conique et favoriser la croissance des pommes.

Taillez les citronniers dès qu’ils ont fini de donner des fruits pour la saison. Commencez par couper les branches mortes ou malades. N’hésitez pas à couper les tiges plus minces qu’un crayon, celles qui touchent le sol (pour éviter les insectes) et celles qui croisent d’autres branches ou qui poussent verticalement. Amincissez l’arbre pour que la lumière du soleil puisse atteindre toutes les branches.

Les pruniers devraient être taillés pendant l’été, entre juin et août, pour prévenir les infections fongiques qui peuvent survenir par temps humide. Faites-le par temps clair et sec, avec aussi peu d’humidité que possible dans l’air. Les pruniers doivent être taillés chaque année, mais ils sont très résistants, donc même un peu de taille excessive ne devrait pas leur nuire. Comme pour tout arbre fruitier, enlevez les branches inférieures et assurez-vous que la lumière du soleil peut atteindre toutes les tiges porteuses de fruits.

L’élagage des cerisiers est un travail délicat, mais les belles fleurs de cerisiers chaque printemps en valent bien la peine. Les cerisiers devraient être taillés au début de l’automne, car c’est à ce moment qu’ils entrent dans leur période de dormance. Enlevez les germes d’eau, ou « drageons », qui sont les nouvelles pousses au niveau du sol. Évitez de couper des branches qui rencontrent le tronc de l’arbre et de faire de nombreuses petites coupes partout sur l’arbre. Ne coupez que les tiges qui nuisent à la croissance ou à la beauté de votre arbre et utilisez la forme naturelle de l’arbre pour vous guider.

Les figuiers peuvent sembler délicats, mais l’apprentissage de l’horaire et des techniques de base vous donnera un arbre fort et de délicieux fruits pour les années à venir. Taillez votre arbre plusieurs fois au cours du premier hiver après l’avoir transplanté. Vous pouvez enlever jusqu’à la moitié de la croissance de la branche ! Ceci a pour but de donner à votre arbre un système racinaire fort, qui soutiendra votre arbre dans les années à venir. Au fil du temps, taillez votre figuier pour qu’il pousse des branches basses et horizontales. Choisir 4-6 branches principales pour tenir le fruit. L’enlèvement des ventouses à la base du tronc permet également de garder votre figuier en santé.

Bricolage d’élagage d’arbres

Si vous préférez tailler vous-même votre arbre, assurez-vous de connaître quelques techniques de base et d’utiliser les bons outils pour le travail. Un arbre trop taillé ou mal taillé peut être irrémédiablement endommagé.

Comment tailler ou tailler un arbre – trucs et techniques

Choisissez d’abord le bon type de branche à couper en fonction de sa taille. Toute branche de moins de cinq centimètres de diamètre (environ 2 pouces) peut être coupée. Considérez les branches entre 5 et 10 centimètres (2 à 4 pouces) avec plus de soin. Si vous n’êtes pas sûr, laissez-le là. Toute branche de plus de 10 centimètres (4 pouces) doit rester sur l’arbre à moins que vous n’ayez une excellente raison de la couper, comme une maladie ou un risque pour la sécurité.

Vous pouvez également choisir vos branches en fonction des angles qu’elles forment avec les autres branches. Les angles faibles, en forme de V, indiquent de bons candidats à la coupe. Les branches qui poussent en forme de U doivent rester sur l’arbre. Viser un rapport de 2 à 3 entre la taille de la couronne et la hauteur de l’arbre. Vous ne devriez jamais couper plus de ¼ de la couronne d’un arbre à la fois.

Il existe trois techniques de base pour le travail de la couronne :

-L’éclaircissage de la couronne consiste à enlever l’excès de branches de la cime et des bords extérieurs des arbres pour que les autres puissent grandir en force. Taillez les branches qui se croisent ou frottent contre d’autres branches. L’astuce est de garder des espaces réguliers entre les branches latérales.

-L’élagage de la couronne consiste à enlever les branches et le feuillage en excès du bas de l’arbre, habituellement parce qu’ils obstruent les trottoirs ou les routes. Gardez les techniques ci-dessus à l’esprit, mais veillez à garder les branches sur au moins les deux tiers de la hauteur de l’arbre.

-La réduction de la couronne consiste à enlever les branches et le feuillage de la cime d’un arbre. Ceci ne doit être fait que si cela est absolument nécessaire pour la santé de l’arbre ou la sécurité des personnes et des biens.
Avant de couper, identifiez le collet de la branche à la base de la branche ainsi que la crête de la branche, qui est parallèle à la branche elle-même. Coupez à l’extérieur de la crête et loin du collier.

Outils et matériel d’élagage des arbres

Pour réussir l’élagage de votre arbre vous-même, vous avez besoin des bons outils.

-Un sécateur à dérivation possède une lame courbée et tranchante qui coupe proprement et vous permet d’accéder à des tiges à angle étroit.

-Les cisailles à boucler sont conçues pour des tiges légèrement plus grosses et pour un effet de levier supplémentaire. Choisir le by-pass plutôt que les lames d’enclume et les articulations à cliquet ou à engrenage. Certains ciseaux ont des caractéristiques d’absorption des chocs pour réduire la fatigue du bras.

-Les scies d’élagage se présentent sous différentes formes selon le type de branche que vous voulez couper. Les scies à denture fine sont idéales pour les branches jusqu’à 2 pouces de diamètre. Utilisez une scie à dents grossières pour les tiges de 3 pouces ou plus.

-Les élagueurs de poteaux sont comme les élagueurs ordinaires, mais montés sur une longue perche à l’aide d’une corde pour activer le mécanisme. Elles sont destinées à l’élagage des branches en hauteur, là où l’utilisation d’une échelle est peu pratique ou risque d’endommager l’arbre. Soyez très prudent lorsque vous utilisez des élagueurs de poteaux près des lignes de services publics.

-La tondeuse à haies est spécifiquement utilisée pour couper les tiges minces des haies et des arbustes.
N’oubliez pas de nettoyer soigneusement vos outils après chaque travail et chaque fois que vous changez de type d’arbre pour éviter de transmettre des maladies d’une plante à une autre. Il suffit de frotter avec de l’alcool à 70 % ou plus. N’utilisez pas de nettoyants ménagers ni d’eau de Javel.

Dois-je embaucher un arboriculteur certifié ?

Au fur et à mesure que vous étudiez les options qui s’offrent à vous pour l’embauche d’un service d’élagage ou d’élagage de vos arbres et arbustes, faites appel à des arboriculteurs certifiés. L’arboriculteur ou arboriculteur est un professionnel de la culture, de la gestion et de l’étude des arbres, arbustes, vignes et plantes ligneuses vivaces.

Ils sont utiles lorsque vous avez des problèmes de soins spécifiques avec votre arbre, comme une maladie ou une infestation d’insectes. Si vous faites pousser des arbres fruitiers, un arboriculteur certifié saura prendre soin de votre arbre pour maximiser la quantité et la qualité de votre récolte. Cependant, en raison de leur formation, ils ont tendance à facturer plus cher que les professionnels non certifiés de l’entretien des arbres. Leur expertise et leurs normes sont plus élevées et exigent donc des honoraires plus élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *